Fil

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Fil_p.jpg

Jour 23 du déconfinement

J’ai super mal dormi.
J’ai eu une bonne nouvelle,
elle devrait être tirée d’affaire.
J’ai reçu les masques que
ma sœur a fait.
Ils me paraissent trop petits.
Il y avait beaucoup de monde
dans les rues, et dans le métro.
Ceux qui portent des masques
ne font que peu attention
aux distances.

J’ai fait 14210 pas
et monté une centaine de marches.

Jour 22 du confinement

Ce matin, je suis allée
dans un magasin bio
à côté de chez moi,
plus d’œufs. En sortant,
une femme à dit à son mari
de se reculer car
je n’avais pas de masque.
Je ne saurai dire ce que
cela m’a fait d’être capable
de faire peur à quelqu’un,
en plus je fais très attention aux distances.
C’est la seule chose qui me rassure
avec le lavage des mains.
Cet après-midi, j’ai appris que
la semaine prochaine,
nous serons essentiels tous les jours.
Je serai donc déconfinée
du lundi au vendredi.
Ça m’a énervée.
Je suis ressortie m’acheter
de la glace à la pistache,
le magasin est à côté.
Je fais attention à me passer les mains,
au gel dès que je suis sur le trottoir,
en rentrant et en sortant du magasin.
Dès que je rentre chez moi, aussi.
Je sais c’est très con d’être ressortie,
surtout pour de la glace.
À ce moment là, elle était essentielle.
Il me semble que je rencontre plus
de risques à prendre le métro
deux fois par jour;
et à être au contact du public.

Je n’ai fait que 3460 pas et
monté 66 marches.

Jour 21 du déconfinement

Plus de gens dans le métro.
D’autres que moi doivent être
essentiels à la nation.
Je ne sais toujours pas comment
prendre cela !
Aller travailler, un jour sur deux,
il ne faut pas que
l’on soit tous malades en même temps,
me permet d’évacuer mes angoisses.
J’ai aussi les moyens de travailler
de chez moi.
J’ai de plus en plus
de malades dans mon entourage.
Deux d’entre eux m’inquiètent beaucoup.

J’ai fait 16818 pas et
monté une centaine de pas.

1940 ou presque

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

1940_p.jpg

Jour 20 du confinement

Je pense que j’ai des crises d’angoisse
la nuit parce que le jour,
je n’ai pas le temps d’en avoir.
Ce n’est pas comme si j’étais débordée.
Du coup, je redécouvre les joies de la sieste.
Par contre quand je suis déconfinée,
je ne peux pas siester,
pourtant c’est bien ces jours-là où
je dois me lever le plus tôt
et où je dors le plus mal.
Je suis définitivement désynchronisée.

Je ne suis pas sortie,
et j’ai, quand même réussi à faire
6386 pas.

Jour 19 du confinement

Je suis sortie faire des courses.
Il ne restait que 5 bouteilles de lait entier
dont je me sers pour faire mes yaourts.
Il n’y avait plus de farine,
d’aucune sorte.
Personne ne sait que
je me suis momentanément mise à la cuisine.
J’ai 6365 pas, les courses plus
ma stratégie de marcher quand
je téléphone fonctionne.

Jour 18 du confinement

J’ai télétravaillé. J’ai commencé
à 8h et j’ai arrêté à 19h.
Ça va plus ça, si je bosse plus
à la maison qu’au bureau.
Je me suis aussi fait un cake
farine de riz complet;
patate douce;
Féta, cumin.
La prochaine fois, je remplace
la patate douce par des carottes.
Moi, je vous dit faut que
ça finisse bientôt ce confinement,
je bosse trop et je fais la cuisine.

Je n’ai fait que 3113 pas.

Jour 17 du déconfinement

La journée a commencé très, trop tôt 5h.
Un sms avait fini d achever ma nuit.
Elle avait des symptômes.
12h30, c’est bien ça, 2 semaines d’arrêt.
En espérant qu’elle n’ait pas une forme sévère.
Plus la crise avance,
plus j’angoisse car il y a de plus en plus
de personnes que je connais,
de proches qui l’ont.
Je me sens démunie et impuissante.
La journée a été compliquée.
En allant prendre le métro,
j’ai vu une enfant et sa mère
avec chacune un masque rose.
Ça m’a achevé.

J’ai fait 16519 pas et
monté une centaine de marches.

Jour 16 du confinement

Un collègue a ce fichu virus.
Du moins, son toubib a dit
qu’il y avait de gros soupçons.
Ça m’angoisse.
C’est bientôt les prestations,
et je sais ce que cela signifie pour beaucoup.
Mon boulot prend toute son importance,
à cette période du mois.
J’ai mangé un sorbet,
pour me remettre de mes émotions.
Je ne sais pourquoi
j’ai lu l’étiquette.
Un quart de sorbet était du sucre !

Ce soir Paris Carnet sur le net.
C’était sympa.
J’ai mis des têtes sur les noms.

Je ne suis sortie que
pour vider la poubelle.
J’ai fait 4692 pas,
j’ai monté 33 marches.

Poissons

Jour 15 du déconfinement

Ce matin, en allant travailler
il y avait, en plein milieu de la rue,
un homme sur une trottinette électrique
qui prié à tue-tête.
Il conjurait dieu de laisser
tranquille sa famille.
Ce soir, un homme sur des rollers
qu’il savait peu maitriser,
pousser une poucette,
tout en ne lachant pas des yeux,
un gamin qui le suivait en draisienne.
Je me suis demandée si
ce n’était pas lui qui aurait dû prier.
C’est sûrement parce que
je suis une athée pratiquante que
cette idée m’est venue.

J’ai fait 15064 pas,
monté plus d’une centaine de marches.

Jour 14 du confinement

Je n’ai jamais regardé autant
d’émissions de cuisine ou lu autant
de recettes de cuisine.
Je dois manquer d’imagination
dans le domaine.
J’ai télétravaillé et par solidarité
avec mes collègues qui ne font que
travailler, j’ai adopté les mêmes horaires qu’eux.
Je sais pas vous, mais pour moi
le télétravail, c’est compliqué.
Je manque de concentration.
Alors les parents qui doivent
télétravailler et garder
les gosses en même temps,
sûr, j’oublierai un truc et
pas sûr que se soit le taff !

J’ai fait 4827 pas.

Jour 13 du confinement

Je ne suis pas sortie, du tout.
Je n’arrive pas à lire.
Je passe mon temps sur twitter
et sur les blogs.
Par moment, je suis envahie
par les émotions.
Une amie n’a plus de goût,
plus d’odorat.
Ed a une version soft du covid-19.

Je me suis mise à traiter mes photos de 2018.
J’avais oublié plein de trucs
sur lightroom.
Je travaille mes photos de New York.
Les souvenirs remontent,
Ça fait du bien.
J’aime bien cette ville.
J’ai échangé avec Otir
C’était sympa.
Elle a eu l’idée de faire un Paris Carnet sur le web.

Le temps des applaudissements sert aussi à prendre
des nouvelles des voisines.

En marchant dans l’appart,
j’ai fait 6278 pas.

Jour 12 du confinement

J’ai fait la cuisine.
Un dhal au curry, du boulgour,
une compotée d’oignons aux pommes.
J’ai aussi fait une sieste d’une heure et demie.
Pourtant j’avais pas eu d’insomnie cette nuit.
J’ai des nouvelles de personnes que
je ne vois pas souvent.
Comme on m’a dit le confinement a du bon.
Seul ce virus me fait peur.
Ce nombre de morts qui augmente
jour après jour de façon si violente
est effrayant.
un coup de chaud, et je le suis pris
la température.
Je ne suis pas sortie,
sauf pour ces poubelles.
J’ai fait 3152 pas, monté 33 marches.

Jour 11 du confinement

Aujourd’hui maison,
je suis quand même sortie.
J’avais rempli la case activité physique.
La marche en est une !
Je suis revenue avec une mangue.
Je sais ce n’est pas bon du tout
pour le rapport carbone.
Je l’ai lavé avec une eau savonneuse.
Je me demande pourquoi
j’ai besoin de tendresse,
et cela passe aussi/surtout
par ce que je mange.

Vous aussi vos lavez vos courses
avant de vous en servir ou
de les ranger ?

J’ai fait 5558 pas et monté 33 marches.

Rue de Steinkerque vide !

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Rue_p.jpg

Jour du 10 du déconfinement

Dernier jour de travail de la semaine.
Du moins demain, je ferai du télétravail.
Ce matin, dans une station de métro ouverte
en attendant le métro justement,
une annonce orale qui s’est terminée par
Protégez-vous !
Un bon de plusieurs années en arrière.
J’ai terminé tous mes mails par cette “injonction”.
J’ai dû faire plusieurs pharmacies
pour trouver du gel pour les agents.
Il a fallu que je fasse le tour des 2 autres entités,
j’en ai mal aux jambes,
ça m’a fait du bien.
Ce matin, marche pour trouver une station.
Marche pour arrivée au bureau,
la station habituelle était fermée.
Ce soir, marche pour trouver une station de la ligne 8.
J’ai fait 18180 pas, monté une soixante de marche.
On a bu un apéro avec 2 de mes sœurs
et une de mes nièces.
Merci la technologie.
Je bois peu, mais depuis le début du confinement
j’avais envie d’une bière.

Dans le monde d'après

Liste de choses que je ferai dans le monde d’après
(je la mettrai à ce jour quand j’y penserai) :
■ Aller chez le coiffeur, c’est déjà trop long.
■ Boire une bière
■ Repartir à la piscine
■ J’essaierai d’être moins ourse.
■ J’irai voir plus souvent ma famille,
même si je pense qu’à 620 kms elle est assez près.

Jour 9 du confinement

En fait je serai confinée 1 jour sur 2,
je ne travaillerai pas samedi,
pas de transport en commun à prendre.
J’ai fait mes vitres, ça devait faire un an.
J’ai passé l’aspirateur.
Vu ce que je lis tous les habitats
ou presque seront super propres après la pandémie.
Je n’arive pas à lire.
J’ai beaucoup de mal à télétravailler.
Une amie qui travaille dans la même boite que moi
ne m’avait pas répondu depuis hier soir.
J’étais à 2 doigts d’appeler sa famille.
Quel soulagement quand
j’ai vu que c’était elle qui me rappelait.
Il m’arrive de passer par beaucoup d’émotions,
avant de retrouver mon calme.
Il m’arrive d’avoir des crises d’angoisse, la nuit.

J’ai fait 2868 pas, et j’ai monté 33 marches,
je suis allée vider ma poubelle recyclage.

- page 1 de 122

Articles consultés récemment

Un inconnu s'installe en face de moi

Il a fallu qu’il s’assoit en face de moi. Il pose son cartable parterre. J’ai horreur de ça. Pire encore, il l’ouvre son cartable. Il en sort le bouquin d’un mec dont je n’ai pes envie de faire de pub, mais dont le nom commence par z. Et je vous saurais gré de ne pas le citer.

Faire florès

Je ne me souviens pas avoir fait florès une seule fois, dans ma vie. Cela ne la gache en rien.

La solution

C’est castoche. J’ai acheté du velcro auto-adhésif. J’en ai collé sur tout le tour de l’étagère de Fil, et sur les bords d’un torchon. Je lui ai remis ses couvertures. Depuis, elle ne va plus dans son étagère.

Piscine⊙2

Une révélation ! La nage sur le dos, Jamais j’avais fait cela. Et là, le maître-nageur me le proppse, je me mets sur le dos, et c’est parti, à mon rythme. Nous étions deux à cette leçon, Antoine aussi a des problèmes de respiration dans l’eau. Pour nous apprendre, nous avons plongé.

Trottoir

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.