Take a walk on the wild side

Une marque de bagnoles a choisi
cette chanson de Lou Reed
pour sa pub.
À chaque fois que je la vois
j’ai un goût amer.

Deuxième jour rond

Ce jour, aussi, a que des zéros et
des deux.

Forme

À défaut d’avoir la forme,
je me suis achetée
un oreiller à mémoire de forme.

Dimanche 101

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Pont_p.jpg

Je me perds

Je rêve que je me perds
au Japon, entourée de japonais qui
ne me parle qu’en japonais.

A mon âge

Oui, je suis à un âge où
je dois tout marquer,
sous peine d’oublier.

Veste

J’ai besoin d’une veste.
Mes copines qui aiment faire
les magasins sont trop féminines.
Elles me voient
avec des vestes trop cintrées.
Les copines qui n’aiment pas faire
les magasins n’en ont rien à faire.
Je suis pas prête d’avoir ma veste.
Je risque en prendre une.

Hypnotisant

Je savais qu’un écran était hypnotisant pour moi.
En plus, il m’arrive d’être obnubilée par certaines séries.
Quand je suis rentrée de Stockholm,
j’ai regardée toutes les saisons de Viking,
d’un seul trait.
Là, j’ai vu The L Word generation Q.
Du coup, je re regarder les 6 saisons de the L Word.
Je me demande si ça le fait à beaucoup d’autre.

Quelle direction ?

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Detail11_p.jpg

La durée de vie d'une parole

Certaines paroles ne sont vraies
qu’au moment où elles sont dites.

Mon sommeil se barre

C’est quand j’en aurai le plus besoin
qu’il s’enfuit, et laisse place aux insomnies.

Anciens blogs, nouvelle vision

En changeant de micro,
j’ai récupéré mon compte netvibes
que je n’ai pas utilisé
depuis plusieurs années.
Plus de la moitié des blogs que
je lisais, à l’époque, sont morts.
Du coup, j’ai ajouté tous les blogs que
je lis sur mon smartphone.
Je les vois en taille réelle.
C’est une autre vision.

Jour rond

Ce jour a que des zéros et
des deux.

Passant, souviens-toi de son nom.

Si vous cliquez sur les photos, elles s’agrandissent.

Collage_p.jpg


Double_p.jpg


Monsieur/madame

Une visiteuse,
dans mon immeuble,
s’est adressée à moi,
en me disant :
“bonjour monsieur”
je ne l’ai pas contredite.
Elle s’est rendue compte,
toute seule,
sa méprise.
Elle a mis fin à notre discussion,
en me disant :
“au revoir madame”.

Plus rien dans le ventre

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Micro_p.jpg

Choix

C’est compliqué d’accepter
le choix des autres
dans certaines situations.

Visite

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Unesco_p.jpg

Le Deuxième sexe

Une jeune fille lit Le Deuxième Sexe.
Ne l’ayant jamais lu,
je me demande si
maintenant ce n’est pas dépassé.

Différentes

Hier soir, je me suis aperçue que
toute la journée,
j’avais porté des chaussettes
différentes.

- page 1 de 120

Articles consultés récemment

Un blog, ce n'est pas toujours simple

Ce n’est pas le tout de faire des erreurs et de se retrouver à la porte de son blog. Il faut pouvoir l’expliquer sur le forum de dotclear, afin que des sorciers puissent vous venir en aide. Cela nécessite donc d’avoir le vocabulaire approprié et de pouvoir retranscrire de façon la plus fiable possible ce qui s’est passé, ou ce que l’on a pas compris (voire les deux). Avant-hier, je me suis rendu compte qu’expliquer ces erreurs n’est pas si aisé. Comme me l’a signifié Kozlika « dire que cela ne marche pas, ça n’aide pas. » C’est si vrai. Je n’avais pas compris que je devais me connecter à ce nouvel espace avec un nouvel identifiant puisqu’il est dans le même espace que ce blog-ci, et que dans l’admin, il existe un menu déroulant m’y donnant accès. Maintenant, tout est rétabli, ou presque.

Ha, la culture !

Je me suis retrouvée, tout un long week-end avec le téléphone portable d'astreinte du boulot. Je me suis hâtée de l'éteindre. Le risque d'avoir un appel était si minime à la base que je l'ai stoppé net. Quand le lundi matin, je l'ai rallumé, il m'a demandé le code PIN. Bien entendu, celui-ci ne m'avait pas était donné ! En deux secondes, trois mouvements, je l'ai grillé. Il me fallait donc le code Puk. J'appelle le SAV du fournisseur. J'explique mon souci, une charmante voix masculine me demande le numéro de téléphone. Cette charmante voix me demande si ce téléphone est bien à monsieur Guy Môquet.

Nous_p.jpg

#NousToutes marche 23 novembre 2019

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

La tête dans les étoiles

Hier, pique-nique avec des inconnus, pour la plus grande majorité, rencontrés sur le site Zelink. Je connaissais l'organisatrice. Nous ne pouvions pas mourir de faim. Tout était bon. Ensuite, cinéma en plein air, nous étions là pour voir : My own private Idaho. Les étoiles aussi étaient là, deux têtes devant moi occupaient un bon quart de l'écran, j'en ai profité pour contempler la Grande Ourse, c'est si rare à paris. Même le soupçon d'averse prévu et annoncé vers 23h fit son apparition, de la grande organisation et la synchronisation avec la météo.

Niaise

Cela m’arrive quand mon manque d’expérience se fait sentir.